Quels sont les travaux de rénovation énergétique à privilégier dans une maison ancienne ?

par | Nov 9, 2022 | TRAVAUX | 1 commentaire

Économiser des coûts énergétiques, augmenter la valeur du bien immobilier, créer un climat d’habitation sain : L’assainissement énergétique de sa propre maison en vaut la peine. Sur le plan financier, sanitaire et écologique.

La règle est la suivante : plus le bâtiment est ancien, plus l’effort et le coût d’une rénovation énergétique sont élevés. Les toits, façades et plafonds de cave non isolés, les fenêtres non étanches et les vieux chauffages comptent parmi les principaux facteurs négatifs en matière de coûts énergétiques. Lorsqu’ils sont éliminés, la consommation d’énergie diminue jusqu’à 80 %, dont 50 % grâce à une nouvelle façade et à l’installation de nouvelles fenêtres, et 40 % grâce à un nouveau chauffage. Un autre avantage pour les vendeurs de maisons : lors d’une éventuelle revente ultérieure, les biens immobiliers modernisés obtiennent de meilleurs prix.

Mais avant d’économiser, vous devez investir et vérifier avant la signature chez le notaire non seulement votre budget pour le prix d’achat, les frais d’agence, de notaire et les droits de mutation. En effet, les frais de rénovation énergétique s’élèvent rapidement à des sommes à cinq chiffres.

Combien coûte en moyenne une rénovation énergétique de l’habitat ?

Voici le coût moyen d’une rénovation énergétique :

·       Façade : 25.000 €.

·       Fenêtres : 10.000 €

·       Toiture : 35.000 €

·       Chauffage : 15.000 €.

Mais pas de panique, il est rare de devoir tout moderniser d’un coup et vous pouvez bénéficier d’aide de l’état pour entamer vos travaux de rénovation.

La condition préalable est un rapport d’expert sur le potentiel d’économies. En effet, rares sont les acheteurs de maison qui sont des experts en construction et qui ne peuvent estimer ni les mesures de rénovation nécessaires ni les coûts de rénovation.

Quels sont les travaux principaux pour une rénovation énergétique ?

Un conseiller en énergie certifié analyse sur place les possibilités d’économie, établit un plan de rénovation individuel incluant les alternatives de coûts et l’ordre des travaux et indique l’investissement total et les subventions que vous pouvez approximativement escompter. C’est ce que l’on appelle un bilan energetique. Des offres comparatives d’au moins trois artisans spécialisés concrétisent les coûts à venir.

A lire :   Quelle colle à bois utiliser pour ses travaux ?

Pour effectuer ces bilans énergétiques, nous vous conseillons de vous rapprocher d’entreprise spécialisée comme Synergie Transition

Isoler la façade

L’isolation de la façade est considérée comme la mesure d’économie d’énergie la plus efficace, avec une réduction des coûts de près de 50 %. En effet, c’est par les vieilles enveloppes de bâtiment que s’échappe le plus de chaleur coûteuse.

Mais une bonne isolation des murs extérieurs peut faire plus qu’économiser de l’énergie : Elle crée un confort thermique à l’intérieur et protège la structure de votre maison. Sans oublier que vous apportez une contribution importante à la protection de l’environnement et du climat en réduisant la consommation d’énergies fossiles comme le pétrole et le gaz.

L’idéal est de réaliser l‘assainissement énergétique de la façade parallèlement à une rénovation optique prévue. Ainsi, vous n’aurez à payer qu’une seule fois pour le montage de l’échafaudage. Encore mieux : isoler le toit en même temps.

Remplacer les fenêtres et les portes

rénovation énergétique habitat

Les fenêtres et les portes non étanches doivent être remplacées par du triple vitrage et des portes étanches. Le mieux est de le faire parallèlement à l’isolation de la façade. Vous éviterez ainsi les ponts thermiques et une mauvaise position des nouvelles fenêtres du point de vue de la physique du bâtiment.

Il faut également éviter d’installer des fenêtres thermiquement performantes dans des murs mal isolés. Sinon, l’humidité se condense et endommage la structure du bâtiment. Avec de nouvelles fenêtres, vous économisez 7 à 10 % d’énergie !

Sur le même sujet : erreur travaux rénovation

Isoler le plafond de la cave

Un plafond de cave isolé énergétiquement vous permet d’économiser 7 à 10 % d’énergie, comme pour de nouvelles fenêtres. Cette mesure peut être mise en œuvre rapidement et à moindre coût.

Moderniser le chauffage

Même si la chaudière a moins de 30 ans et ne doit pas être remplacée selon l’ordonnance sur les économies d’énergie, une installation moderne réduit vos frais de chauffage de 30 à 40 %

A lire :   Quel est le prix d'une pompe à chaleur air-eau ?

. Si, malgré une classe énergétique inférieure, vous ne souhaitez pas remplacer immédiatement tout le chauffage ou même le système, vous pouvez déjà économiser de l’énergie grâce à de petites astuces telles que l’isolation des tuyaux de chauffage ou un équilibrage hydraulique. Moderniser son chauffage si la facture de chauffage est élevée, si la chaudière est vieille, si l’on a du mal à se procurer des pièces de rechange, si les pièces d’habitation se réchauffent mal ou si la chaleur dégagée par la chaudière réchauffe la chaufferie.

Il est préférable de moderniser son chauffage après l’isolation de la façade, afin que la nouvelle chaleur confortable reste dans le bâtiment.

Autre avantage : si la maison est déjà efficace sur le plan énergétique grâce à une bonne façade, une installation de chauffage plus petite suffit.

Utiliser des systèmes de chauffages renouvelables

installation poêle à bois

Au lieu d’un chauffage au fioul ou au gaz (fossile), les experts conseillent de passer aux sources d’énergie renouvelables. Les chauffages à pellets qui brûlent la biomasse (bois) ainsi que les pompes à chaleur fonctionnent avec des énergies renouvelables. Elles utilisent la chaleur de l’environnement, stockée dans le sol, la nappe phréatique ou l’air.

Les systèmes à pellets et les pompes à chaleur sont particulièrement efficaces lorsqu’ils sont combinés à des installations solaires thermiques ou photovoltaïques, qui produisent de la chaleur à partir de l’énergie solaire. Ils sont certes plus chers à l’achat que les chauffages au fioul ou au gaz, mais les systèmes à énergie renouvelable offrent en contrepartie un chauffage stable en termes de prix et de coût. En effet, la chaleur du sol, la biomasse et l’énergie solaire ne doivent pas être importées et seront toujours disponibles à l’avenir.

Sylvain-aubert-rédacteur-septime

A propos de l’auteur, Sylvain Aubert

Sylvain est un ancien chef cuisinier dans un restaurant étoilé à Bordeaux. En reconversion dans le secteur du tourisme, il prend plaisir à vous partager ses meilleurs conseils culinaires. Grâce à sa nouvelle expérience dans le tourisme, Sylvain voyage également beaucoup en France et à l’étranger et partage sur ce blog ses bons plans à visiter.

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER

Quel burineur pour mur en pierre ?

Quel burineur pour mur en pierre ?

Réaliser des travaux de rénovation ou de construction sur un mur en pierre nécessite des outils adéquats. Le choix du burineur est crucial car il doit être adapté à la dureté et à l’épaisseur des matériaux que vous allez travailler. Dans cet article, nous...

Quelle colle à bois utiliser pour ses travaux ?

Quelle colle à bois utiliser pour ses travaux ?

Vous vous apprêtez à attaquer un chantier qui implique du bois ? Avant toutes choses, veillez à vous procurer une colle à bois adaptée dans votre boîte à outil. Incontournable du bricolage que vous soyez un menuisier hors...

Comment installer des spots encastrables dans un plafond existant?

Comment installer des spots encastrables dans un plafond existant?

Les spots encastrés offrent de nombreux avantages. Là où les suspensions prennent beaucoup de place, les spots encastrables sont peu encombrants. Ils sont élégants et ont un design épuré qui s’adapte à différents styles. De plus, ils sont polyvalents et vous...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *